En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

CMU Complémentaire : quels remboursements sont possibles par cette mutuelle santé gratuite ?

cmu complementaire

La CMU complémentaire est une mutuelle santé gratuite accordée sur dossier aux plus démunis. Ses plafonds et taux de remboursements sont à 100% du tarif de convention (TC) de la sécurité sociale pour les constations et les hospitalisations ; cela évite les restes à charge suite à des actes médicaux dans le secteur 1 (sans dépassement d'honoraires).
« Mutuelles-Pas-Cheres.org » explique les particularités de la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) et donne des éclaircissements sur ses remboursements médicaux, notamment pour le dentaire, l'optique et l'orthodontie infantile.

Le comparateur propose aussi de faire de devis pour choisir une mutuelle pas chère quand la CMUC est insuffisante ou refusée.

CMU Complémentaire : combien rembourse-t-elle pour l'optique, le dentaire et les autres frais médicaux ?

Les remboursements de CMUC sont limités au strict minimum et ressemblent à ceux d'une mutuelle responsable d'entrée de gamme. Néanmoins, la prise en charge des frais optiques et dentaires est améliorée pour éviter une partie des restes à charge.
Dans ce contexte, l'assuré est couvert jusqu'à un maximum de 100% du TC pour :

  • les consultations des médecins (généralistes, spécialistes et dentistes)
  • les actes réalisés par les auxiliaires médicaux (infirmières, kinésithérapeutes, etc.)
  • les frais hospitaliers (chirurgies, anesthésies, etc.)
  • l'achat de médicaments prescrits sans distinctions entre les couleurs de vignettes
  • les analyses et les imageries médicales (échographies, radiographies, etc.)

Avec un taux de remboursement de 100% du TC, il est judicieux de savoir comment éviter tout dépassement d'honoraires par la prise d'une formule santé secondaire à un prix pas cher. Quant aux remboursements des actes hors nomenclature de l’assurance maladie, il sont bannis du tableau de garanties de la CMU Complémentaire ; c’est le cas pour les implants dentaires et la grande majorité des médecines douces (ostéopathie, la chiropractie, etc.).

De plus, les assurés désireux d'être admis en clinique privée sont plus avantagés par la prise d'une « mutuelle hospitalisation » qui permet de rembourser les actes de conforts (chambre individuelle, télé, etc.) et les chirurgies refusées par la CMUC et le régime de base.

Quant aux frais optiques et dentaires la CMU complémentaire rembourse à hauteur de :

  • 22 € les montures des assurés à partir de 18 ans et 30,49 € celles des mineurs
  • 85,75 € les verres des lunettes multifocaux et très complexes
  • 230 € pour chaque prothèse dentaire métallique
  • 107,50 € à 464 € pour le traitement orthodontique selon sa complexité.

Pour un assuré désireux d'être remboursé pour un implant dentaire, une 2ème mutuelle santé est nécessaire vu que la CMUC refuse tous les actes hors nomenclature de la sécurité sociale.
Pour cela, il est intéressant de comparer les mutuelles les moins chères avant de déposer un dossier pour demander la CMU complémentaire afin de trouver une formule santé adaptées à vos besoins spécifiques.

CMU Complémentaire : qui a droit aux remboursements de cette mutuelle santé et comment y accéder sur dossier

La CMU complémentaire est destinée aux résidents réguliers en France depuis au mois 3 mois qu'ils soient français ou étrangers en situation légale. Elle admet une exonération des cotisations pour les personnes aux ressources financières limitées. Toutefois, cette couverture médicale reste accessible à ceux qui ont des revenus élevés (sans distinction de nationalité).

Afin de demander l'adhésion à la CMU de base, un formulaire « Cerfa S 3711 » doit être rempli avec les détails relatifs à l'assuré principal et ses ayants droit ; cela est sans imposer une limitation de revenu.

A contrario, l'éligibilité à la CMU complémentaire sur dossier impose une limite aux gains annuels : moins de 8723 par personne. Ce montant est réajusté à chaque début d'année. De ce fait, certains chômeurs se retrouvent dépourvus du droit de bénéficier d'une couverture santé gratuite, s'ils bénéficient de certaines indemnités et allocations accordées aux demandeurs d'emploi ; d'où la nécessité de prendre une mutuelle pas chère comme celles proposées sur ce comparateur.

En règle générale, il est possible d'avoir la couverture maladie universelle complémentaire tant que les rentrées d'argent annuelles ne dépassent pas le montant imposé par la loi d'un taux de 35%. Dans le cas contraire, il est possible de choisir une mutuelle retraite, jeune, etc. à un tarif réduit à l'exemple de celles proposées par Mutuelles-Pas-Cheres.org .

Une foi la fin de droit à la CMU Complémentaire est survenu suite à l'amélioration de la situation financière, l'assuré est tenu de demander la résiliation de cette mutuelle pour pouvoir en prendre une autre qui soit plus adaptée à ses besoins. Pour cela, il suffit de le déclarer sur l'espace assuré du cite officiel de la CMUC.

Faites des comparaisons de formules en ligne et dotez-vous de l'une des meilleures formules de la Mutualité Française.

CMU Complémentaire : quelles sont les alternatives pour les chômeurs ?

La CMU complémentaire est refusée aux chômeurs (licenciés ou travailleurs non salariés en arrêt d’activité) dans le cas où ils ont des revenus supérieurs à la limite exigée par la législation. Cette situation est difficile à supporter surtout pour un malade qui a des frais médicaux importants.

En l’absence du soutien de la couverture maladie universelle, il reste possible de prendre une mutuelle chômeur. Cette couverture santé pour demandeur d’emploi est plus avantageuse, dans la mesure où il est permis de choisir des niveaux d’indemnisations élevés pour les dépenses liés aux soins coûteux et urgents.

Il est aussi conseillé de prendre une mutuelle TNS pour les professionnels libéraux. Cela leur garantit d’avoir des plafonds de prise en charge adaptés aux différents actes médicaux chers : remboursement d’orthodontie adulte, maternité, etc.

Il est à remarquer qu’une CMU complémentaire pour les étudiants (y compris les boursiers) n’existe pas, vu que les universitaires relèvent de la mutuelle LMDE.

Demandez vos devis comparatifs dès maintenant sur « Mutuelles-Pas-Cheres.org », munissez-vous d'une formule santé fiable dans toutes les inconstances.


CMU Complémentaire : quel remboursement par cette mutuelle gratuite ? Evaluation 4.2 sur 5 note basé sur 12 avis
Votre avis nous intéresse


Promotions Mutuelles

mutuelles pas cheres - 1 à 3 mois offerts

Mutuelles Pas Chères
Mutuelles efficaces pas cheres