Remboursement implant dentaire par la mutuelle : quelle prise en charge possible sans l'intervention de la sécurité sociale pour le tarif de l’implantologie en 2022 et 2023 ?

Remboursement implant dentaire par mutuelle et sécu

Le meilleur remboursement d'un implant dentaire par les mutuelles pas chères peut atteindre 1620 €. Alors que, la sécurité sociale (CPAM) refuse toute prise en charge de l'implantologie. Face à cela, le tarif à débourser en 2022 et 2023 est en moyenne de 1200 €/implant sans compter le pilier et les couronnes posées dessus dont une transitoire et l'autre permanente.

Le remboursement du tarif de l'implant dentaire est toujours complété par celui des couronnes posées dessus, des consultations du chirurgien-dentiste et des divers médicaments pour éviter les rejets. Le total permet d’atteindre un montant remboursé de 2500 € en moyenne suivant la qualité et la matière des produits utilisés en implantologie et la notoriété du stomatologue.

Remboursement implant dentaire par la mutuelle : des plafonds à partir de 760 €/patient proposés en 2023 pour le tarif d’implantologie non prise en charge par la sécurité sociale

Les actes d'implantologies dentaires sont tous remboursés par la mutuelle tant qu'ils sont mentionnés sur son tableau de garanties même si la sécurité sociale s'abstient d'intervenir. En effet, la complémentaire santé prend à sa charge le tarif de l'implant (racine artificielle en titane + pilier) et son insertion dans l'os selon un forfait annuel.

La mutuelle rembourse en complément la couronne transitoire posée sur l’implant durant les premiers mois selon un forfait atteignant 300 €, vu qu’elle n’est pas prise en charge par l’assurance maladie. Elle couvre aussi les soins et la couronne définitive suivant des taux variables de 200 à 500 % selon le niveau de garantie choisie par le patient.

Cette prise en charge du prix des implants sans la CPAM ne nécessite aucune prescription préalable et diverses compagnies partenaires l’effectuent à des valeurs encourageantes en dépit du coût généré. D’ailleurs, rien que pour la partie enfoncée dans l’os (tige en titane), certaines mutuelles s’illustrent par les valeurs de leurs forfaits. C’est le cas avec :

  • Apivia remboursant jusqu’à 1200 €/patient chaque année
  • Mutoos qui couvre l’implantologie dentaire à hauteur de 1620 €/an
  • MGD prévoyant un forfait de 768,50 prise en charge des soins.

D’autres compagnies remboursent les actes d’implantologie comme la MGEN en s’approchant de la moyenne des plafonds située à 520 €/an en 2022 et prise comme repère pour l’année 2023.

Les mutuelles susmentionnées sont les plus adaptées pour le remboursement d’un implant dentaire pour remplacer une dent de devant, vu les tarifs plus élevés pratiqués par les stomatologues lors d’opérer la partie apparente de la dentition. Pour les molaires et les prémolaires, il est possible de choisir des formules avec des forfaits moins élevés.

En effet, les frais de l'implantologie fluctuent considérablement selon l'emplacement de la dent manquante et il est possible de le répartir comme suit :

  • Le prix moyen de l'implant encré dans l'os est de 1300 € pour une dent de devant et 1000 € pour une molaire.
  • Le coût du pilier sur implant s'approche des 180 € et augmente de 40 à 80 € pour les incisives et les canines.
  • Le tarif de la couronne provisoire implanto-portée est compris entre 60 et 120 €.
  • Le prix de la couronne définitive varie de 600 à 1600 € suivant l'emplacement dans la bouche.

Selon les points susmentionnés, il est facile de constater que :

Le prix total d'un implant dentaire surmonté par une couronne est compris entre 1840 et 3280 € /dent arrachée. Ce montant est bien remboursé par la meilleure mutuelle, vu la prise en charge maximale de 3716 € résultant du cumul du forfait alloué à la racine en titane avec le pilier et celui prévu pour la couronne dentaire.

Hormis les implants et les couronnes dessus, ces mutuelles assurent aussi :

  • La prise en charge des soins nécessaires suite au rejet d’un implant dentaire (curetage et/ou reconstitution des tissus osseux). Si la racine artificielle est défectueuse, les frais de remplacement sont aussi couverts. Dans certains cas, la compagnie peut même prévoir un service de soutien juridique afin d'aider son assuré à être dédommagé ou soigné gratuitement par le chirurgien-dentiste fautif.
  • Le remboursement d’implants dentaires en cas d’agénésies qui est considérée comme une ALD.
  • Le remboursement de l’orthodontie adulte si nécessaire, afin de préparer l’espace dans lequel l’implant et la dent artificielle vont s’insérer.

Vous êtes intéressé par le remboursement d’un ou de plusieurs implants pour compléter votre dentition ? Alors, trouvez une mutuelle à prix pas cher et bien performante pour couvrir les frais générés tout au long du traitement réalisé par le dentiste.

Remboursement de l'implant dentaire : la sécurité sociale intervient-elle quelque part pour prendre en charge ne serait-ce qu'une infime partie des coûts engagés ?

La sécurité sociale ne rembourse pas la pose d'un implant dentaire après la perte d'une ou plusieurs dents. Elle considère ce genre de soins comme relevant purement de l'esthétique. Ainsi, il est inutile de poser la question si une racine dentaire artificielle est prise en charge par le régime de base même sur le site Ameli.fr.

La CPAM refuse aussi de rembourser toute couronne dentaire provisoire posée sur implant, communément qualifiée de prothèse implanto-portée et codée « HBLD610 » par l'assurance maladie conformément à la nomenclature en vigueur.

Néanmoins, la sécurité sociale accepte volontiers de prendre en charge partiellement deux types de dépenses médicales relevant de l'implantologie :

  • La couronne dentaire définitive posée sur l'implant et codée « HBLD418 » selon un tarif de base de 107,50 €.
  • La prothèse totale implanto-portée conforme au code « HBLD030 » suivant un tarif de base de 182,75 €.

Vu les tarifs totalement libres de ses dents artificielles supportées par des implants, les mutuelles complètent le remboursement suivant leurs taux prévus pour les prothèses dentaires acceptées par la sécurité sociale.

Cette dernière assure aussi la prise en charge d'une partie des frais liés à l'implantologie en cas d'agénésie dentaire.

Remboursement de l’implant dentaire par la mutuelle : en cas d’agénésie la sécurité sociale intervient aussi !

Le remboursement de l’implantologie dentaire est effectué conjointement par la sécurité sociale et la mutuelle en cas d’agénésie dentaire confirmée par l’absence d’au moins 6 dents. Dans cette situation, la prise en charge est réalisée à 100 % par la sécurité sociale selon le tarif de base de 422,18 € par acte, sous le code « LBLD015 » qui indique une pose d'implant intraosseux intrabuccal.

Cela dit, avant de commencer le traitement, l’enclenchement de la prise en charge de l'implant dentaire par la Sécurité sociale nécessite de déposer une demande avec les preuves d'une d'agénésie dentaire. Pour cela, les documents nécessaires sont :

  • un protocole de soins bien précis rédigé par le médecin traitant
  • un document « d'Aide au remplissage » compléter par chirurgien-dentiste
  • une radio panoramique
  • une radio de la main et du poignet pour les jeunes personnes afin de juger du développement osseux.

Quel que soit le nombre de dents manquantes, le remboursement des implants et des couronnes ou bridges est nécessaire en cas d'agénésie, vu le tarif de 3000 à 8000 €/pièce selon le nombre d'incisives, molaires et canines à remplacer.

Face à ce coût, la meilleure mutuelle sur ce comparateur rembourse le bridge sur implant avec 2 piliers d'ancrage jusqu'à 1118 €. Elle couvre aussi les 2 racines artificielles nécessaires à la limite de 1100 €.

Rappelez-vous qu'il est nécessaire d’avoir une mutuelle dentaire fiable et sans délai de carence spécialement conçue pour bien rembourser les prothèses dentaires et des actes médicaux effectués par le dentiste ou le stomatologue. C’est d’ailleurs le cas de plusieurs mutuelles pas chères partenaires au comparateur « Mutuelles-Pas-Cheres.org ».

Remboursement implant dentaire : mieux vaut avoir une mutuelle dentaire efficace face au tarif final de l’implantologie

Plusieurs mutuelles permettent le remboursement d’un implant dentaire et des interventions du chirurgien-dentiste. Elles viennent ainsi pallier l'absence de la prise en charge par la sécurité sociale. Cela dit, les remboursements des soins dentaires ne sont pas les mêmes d’une mutuelle à une autre. Il est donc important de :

  • Simuler plusieurs devis comparatifs en ligne et privilégier une excellente mutuelle à effet immédiat pas chère avec d'excellentes garanties pour l’implantologie dentaires.
  • Comparer les taux de remboursements dédiés pour les soins habituels effectués par le dentiste. En général, ils plafonnent à des taux compris entre 300 et 600% pour permettre la réduction efficace des restes à charge liés aux prothèses, bridges et couronnes dentaires nécessaires pour soigner l’absence de dents.
  • Vérifier la possibilité d’ajouter en option la prise en charge de certains actes hors nomenclatures dont la tarification est librement choisie par le dentiste.

En règle générale, le remboursement des implants dentaires par la mutuelle doit paraitre sous la forme d’un forfait annuelle (montant à ne pas dépasser). Le comparateur vous propose de faire des devis personnalisés avec l’opportunité de connaitre en détails les niveaux de prise en charge de la stomatologie proposés pour 2023 par les différentes compagnies partenaires.

 

Article mis à jour le 25/11/2022 | Par Mutuelles-Pas-Cheres.org



1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 3.8 sur 5 / note basée sur 52 avis
Liste des avis
Carole
Salut à tous,
J’ai effectué plusieurs devis chez les dentistes pour me faire poser un implant dentaire (incisive du haut) et le moins cher est de 1080€). Ma mutuelle obligatoire propose de rembourser 260€ ce qui est très peu. Pouvez-vous me dire si je peux prendre une deuxième pour compléter le paiement de l’implant et puis, la résilier tout de suite après ?
Répondre
Administrateur de Mutuelles-pas-cheres.org
Bonjour,
Notre comparateur présente plusieurs mutuelles qui remboursent les implants dentaires à des niveaux variables. Vous pouvez faire des devis et choisir une pour qu’elle complète le remboursement de vos frais d’implantologie en plus de celle que vous avez.
Cependant, une mutuelle est prise pour la durée d’une année. Le mieux est de sélectionner une qui permet de mettre le niveau de garantie le plus élevé sur le dentaire uniquement afin de moins cotiser.
Répondre
MANDELKORN
les sur complémentaires remboursent parfois très peu, quand elle se base en grande partie sur la base SS et la première mutuelle, il faut trouver une sur complémentaire qui rembourse vraiment ce qui reste à charge selon l'indice hors nomenclature;Comme la STRASBOURGEOISE
Répondre
MANDELKORN
il y a deux sortes de mutuelles, celle comme la MGEN qui rembourse par exemple la pose de 2 implants qui coûte 2200€ remboursement 1100€. une fois pour deux ans;et une mutuelle dentaire avec un remboursement de 250€, comme APREVA parce que même si vous prenez l'option maximale dentaire, il fixe leur remboursement à 7 fois la part SS;Et comme on le sais pas de part SS
Répondre
PERLIK Michel
Bonjour, je suis assuré a APRIL j'aimerais savoir si vous avez un bon partenaire Dentaire proche de mon domicile au 74330.

Cordialement
Répondre
Franck
J'ai prévu avec mon dentiste de mettre un bridge céramiques de 5 dents le mois prochain, j'aimerais donc résilier la mienne et trouver une qui me rembourse à hauteur de 2400 € par an. Pouvez-vous m'envoyer une proposition par mail ? Merci d'avance
Répondre
Joël GIRAUD
Bonjour, je dois faire effectuer des soins dentaires, je suis allé consulter un chirurgien dentiste qui m'a été recommandé pour son sérieux en cette matière. Il m'a fait des devis relatifs à la pose d'implants.
J'aimerai pour comparer ces devis, connaitre les dentistes affiliés à Santéclair en Savoie.
Merci
Répondre
PASCAL GIEULES
Je suis épileptique et anorexique je n ai plus de dents de devant le dentier ne tient pas a cause de ma mâchoire qui bouge et les crochet que ne peut plus fixer comment être prix en charge par la sécurité social ma mutuelle elle rembourse 800 euros


Si vous pouviez m aider je voit un neurologue et je prend de la Dépakine 500 Mg mercis d avance.
Répondre
Ajouter un avis