Remboursement du dermatologue secteur 1 et 2 : de combien une mutuelle et la sécurité sociale prennent-elles en charge la dermatologie et le traitement au laser ?

Remboursement dermatologue par mutuelle et sécu

Le remboursement du dermatologue par une mutuelle pas chère atteint des taux compris entre 100% et 400% du tarif de base pris en charge par la sécurité sociale à 70 %. Cela est le meilleur moyen pour être bien remboursé des consultations de ce médecin spécialiste de la dermatologie aux secteurs 1 et 2, dont le prix minimum est de 28 €, voire 76 € en cas de dépassements d'honoraires.

En cas de peeling au laser pour traiter les taches brunes, la sécurité sociale accepte d’effectuer le remboursement sous certaines conditions dont l’accord préalable ; seul après, les mutuelles complètent la prise en charge selon leurs taux. C’est pareil pour l’épilation au laser justifiée par une pilosité anormale.

« Mutuelles-Pas-Cheres.org » donne plus d'informations sur le remboursement de la dermatologie par la mutuelle santé et la sécurité sociale, comme lors de supprimer des grains de beauté, champignons, verrues, ongles incarnés, boutons d'acné, cicatrices, peelings, ou même une séance de laser contre la couperose.

A vous de réaliser des devis gratuits pour trouver une mutuelle efficace qui complète la prise en charge de la sécurité sociale après une visite du dermatologue et un traitement de la peau.

Remboursement du dermatologue par la mutuelle : quelle est sa valeur après la prise en charge de la sécurité sociale du prix d’une visite dermatologique ou d’une séance de laser ?

Les remboursements des mutuelles santé pour les consultations du dermatologue déclaré comme étant le médecin traitant est d'au moins 8,50 € pour un rendez-vous au secteur 1, et 7,90 € si le spécialiste est conventionné au secteur 2. Ces valeurs correspondent au ticket modérateur laissé par la sécurité sociale suite la prise en charge du prix de la consultation dermatologique.

La sécurité sociale et les mutuelles prennent en charge le traitement dermique uniquement après l'accord du médecin conseil dans le cadre d'une affection de longue durée à l'origine d'anomalie dermique telles les taches brunes, la couperose, etc.

Toutefois, le dermatologue peut appliquer des dépassements d'honoraires et il est mieux remboursé par une mutuelle pas chère dès un taux de 150 %.

Par ailleurs, les valeurs prises en charge après la consultation d’un spécialiste de la peau varient selon :

  • La part remboursée par la sécurité sociale :

    La prise en charge de la CPAM pour la visite du dermatologue oscille entre 30 à 70% du tarif de base et cela dépend du respect ou non du parcours de soins pour les secteurs 1 ou 2.
    De plus, les visites chez le dermatologue sans ordonnance du médecin traitant peuvent être remboursées aux meilleurs taux par la mutuelle santé et le régime de base. Cette prise en charge hors du parcours de soins coordonnés est possible dans 3 cas :

    • une urgence qui rend le passage par le généraliste inutile
    • un soin dermatologique dans le cadre d'une affection de longue durée
    • une consultation de suivi pour continuer un traitement ou contrôler l'évolution d'une maladie dermique.

    Pour assurer le bon déroulement de remboursement, le spécialiste indique ce détail sur le bulletin de soins.
    Dans tous les cas, la prise en charge du tarif du dermatologue du secteur 1 par la sécurité sociale est de 31,20 à 45,34 € (70 % de la base de 46 à 66,20 € selon la complexité de l’acte) dans le cadre d’une consultation ponctuelle. Elle est aussi égale à 18,60 € (à partir de 28 €) lors d’une visite régulière. De plus, le remboursement du dermatologue hors parcours de soins coordonnés est de 6,50 € (30 % de 25 €).

  • Le traitement dermatologique prodigué par le spécialiste :

    Les tarifs de base pour les différents soins de la peau dépendent de la gravité de la maladie traitée. Plusieurs exemples existent dont les plus éloquents sont ceux pouvant servir à traiter les taches brunes :

    • Remboursement du peeling chimique et au laser d'une zone restreinte du visage : le tarif de base est de 32,75 € et la prise en charge de la sécurité sociale est de 22,925 € ; ce qui laisse à la mutuelle la charge de rembourser 9,83 € en plus des dépassements d'honoraire si le dermatologue est du secteur 2.
    • Remboursement du peeling profond du visage entier : pour ce traitement, la sécurité sociale rembourse 60,30 € à partir d'une BRSS de 86,15 €. Les restes à charge sont partiellement remboursés par la complémentaire santé, vu les honoraires libres, habituellement proches de 3000 € pour le traitement entier.

    Ces deux types des peelings remboursés sont codés par la sécurité sociale QANP003 (Exfoliation profonde d’une zone restreinte) et QANP004 (Exfoliation du visage entier). Comme plusieurs soins chez le dermatologue, ils sont pris en charge par la mutuelle et la Sécurité Sociale uniquement après l'accord d'un médecin conseil.

  • Le choix du dermatologue :

    Plusieurs mutuelles ont signé un contrat de partenariat avec 1 ou 2 réseaux de professionnels de santé comme « Santéclair ». Dans ce sens, si l'adhérent décide de se faire consulter par un dermatologue partenaire à un de ces réseaux, il pourra bénéficier d'une tarification moins chère.

Néanmoins, le respect ou non du parcours de soins et le choix d'un praticien conventionné du secteur 1 ou 2 sont les principaux facteurs qui modifient la valeur des remboursements. Cela est démontré par le schéma suivant :

Remboursement dermatologue-Consultation

Cette figure montre que peu importe le motif de la consultation du dermatologue, le respect du parcours de soins coordonnés permet d'améliorer la valeur du remboursement après la consultation du médecin conventionnée en secteur 1 ou 2 ; le montant passe généralement du simple au double.

Dans ce contexte, il est nécessaire d’avoir une bonne mutuelle pour le remboursement du dermatologue sans passer par le médecin traitant. Les taux de requis sont à partir de 200 % pour permettre la prise en charge des frais dermatologiques au plus près des frais réels.

Pour économiser encore plus sur leurs frais de santé, les assurés peuvent opter pour une mutuelle sans optique ni dentaire dans le cas où ils ont uniquement besoin de soins dermatologiques.

Rappelez-vous que la peau est le plus grand organe du corps et qu'il est exposé à des maladies difficiles à soigner. Pour cela, nous vous conseillons de comparer les mutuelles comme April, MMC, SwissLife, etc. et choisir celle qui couvre le mieux les affections cutanées superficielles ou profondes.

Mutuelle pour le remboursement dermatologue : Quelles sont les garanties les plus importantes pour la prise en charge des frais dermatologiques ?

Le choix d'une bonne mutuelle de dermatologie dépend forcément de la valeur de remboursement des consultations des médecins spécialistes et d'autres garanties dédiées aux :

  • remboursement des produits pharmaceutiques non prise en charge par la sécurité sociale
  • remboursement des semelles orthopédiques suite à l'ablation d'un ongle incarné qui impose de porter des chaussures ou des orthèses médicales pendant de longues périodes.
  • remboursement de la psychothérapie pour les patients atteint de graves maladies cutanées et qui ont besoin d'un encadrement psychique.
  • remboursement des thérapies à but curatif qui servent à réduire les conséquences d'une maladie :
    • le laser contre l'acné, les verrues et d’autres maladies cutanées
    • le laser contre les taches brunes, les grains de beauté
    • les traitements des varices
    • dépistage des maladies sexuellement transmissibles (MST) et vénériennes qui touchent la peau, etc.

Pensez à vérifier les garanties proposées par les mutuelles et à choisir celle qui rembourse bien les frais dermatologiques. Réalisez vos devis gratuits sur « Mutuelles-Pas-Cheres.org » et optez pour la plus avantageuse.

Remboursement du dermatologue : le comparateur répond à vos questions sur la prise en charge des frais dermatologiques par la mutuelle et la sécurité sociale

Le remboursement de la dermatologie par la sécurité sociale est un sujet abordé par un grand nombre de personnes. Dans la suite, le comparateur « Mutuelles-pas-cheres.org » répond aux 4 questions les plus posées par les internautes :

  • Je vais faire un laser pour l'acné est ce remboursé par la sécurité sociale ?

    Le laser pour soigner l’acné légère est hors de la prise en charge de la CPAM et celle des mutuelles. C’est le cas tant que les boutons ne laissent pas de cicatrice profonde ou disgracieuse.
    Quant au laser pour traiter l'acné aggravée par une couperose, il peut être le sujet d'une prise en charge de la part la sécurité sociale. Cependant, une demande d'accord préalable est requise. Il est important de savoir que la prise en charge des frais est très faible et l'aide d'une mutuelle santé efficace reste indispensable.

  • Le remboursement d'une épilation au laser par le dermatologue par la CPAM et la mutuelle est-il conditionné par des maladies précises ?

    La prise en charge d'une épilation définitive par la sécurité sociale et la mutuelle est possible uniquement en cas de pilosité anormale sur des zones glabres (cas d’hypertrichose grave).
    Dans ce contexte, l'épilation au laser des aisselles ou du maillot est considérée comme un acte non remboursable par la CPAM, ni la complémentaire santé.

  • L'ablation d'une boule derrière l'oreille par le dermatologue est-elle remboursée par la mutuelle ?

    L'intervention du dermatologue pour effectuer l'ablation d'une boule derrière l'oreille est remboursée par les mutuelles et l'assurance maladie si la protubérance présente un risque (kyste, cancer de la peau, etc.). Vu l'emplacement de la boule, il est généralement nécessaire de procéder à une biopsie après l'ablation pour vérifier qu'il s'agit d'un corps bénin.
    Les seuls cas, où ce n'est pas remboursé est quand il s'agit d'un acte à but esthétique.

  • Le peeling cosmétique (esthétique) est-il remboursé quand il est réalisé par un médecin spécialiste ?

    Ce peeling dermique sans visée médicale est généralement réalisé par un dermatologue esthétique à un prix proche de 200 €. Son remboursement est impossible par la mutuelle et la sécurité sociale, vu qu’il s’agit d’un traitement de confort pour éliminer les rides, cellules mortes et quelques imperfections.

  • Le traitement au laser de la couperose peut-il être remboursée et dans quels cas :

    Seul les cas de couperose ou rosacée avancées peuvent être pris en charge par les mutuelles et l'assurance maladie. Pour cela, les taches rouges causées par la dilatation des vaisseaux sanguins doivent être très visibles, chroniques et gênantes. Le traitement par laser est aussi le dernier recours quand d'autres médicaments s'avèrent inefficaces.

  • Mon enfant doit consulter, suis-je dans l'obligation de demander une ordonnance à mon généraliste ?

    Le suivi du parcours de soins n'est pas obligatoire pour les moins de 16 ans, Ainsi, vous pouvez emmener votre fils ou fille directement chez le docteur. Le prix de la consultation du dermatologue reste le même que celui pour un adulte. Idem pour la prise en charge.

Une comparaison des mutuelles vous permet de trouver celle qui est la plus avantageuse, la moins chère et celle qui propose un remboursement élevé pour les médecins dermatologues.


Article mis à jour le 20/06/2022 | Par Mutuelles-pas-cheres.org


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 2.9 sur 5 / note basée sur 28 avis
Ajouter un avis