Remboursement de phytothérapie par la mutuelle : de combien est-il et la sécurité sociale y contribue-t-elle suite à la consultation d’un médecin phytothérapeute ?

Remboursement phytothérapie par mutuelle et sécurité sociale
Devis comparatif – mutuelle avec remboursement de la naturopathie

Le remboursement de la phytothérapie par les mutuelles santé partenaires atteint un maximum de 40 € par séance. Toutefois, la sécurité sociale refuse de rembourser le médecin phytothérapeute et les préparations d'extraits végétaux, vu que c'est une médecine naturelle non-reconnue.

Pour découvrir les plafonds proposés par les mutuelles pas chères, réalisez vos devis gratuits sur Mutuelles-Pas-Cheres.org .

Dans ce qui suit, trouvez plus d’explications sur les conditions du remboursement des consultations du phytothérapeute et les médicaments à base de plantes.

Remboursement phytothérapie par la mutuelle : comment le maximiser sans la prise en charge de la sécurité sociale et avec une formule pas chère ?

Une mutuelle santé rembourse le médecin phytothérapeute et ses prescriptions selon le montant d’un forfait annuel pouvant atteindre 300 €/an ; et ce, sans aucune intervention de la part de la sécurité sociale. Dans ces conditions, il est nécessaire de vérifier certains détails avant de choisir une formule santé pas chère afin d’être mieux remboursé :

  • les produits phytothérapiques sont inclues dans le tableau de garanties
  • le montant couvert après une consultation du thérapeute ; il peut aller à 40 €/visite selon la formule
  • le nombre maximum de séances prises en charges durant une année
  • l'existence d'un forfait dédié aux médicaments et préparations à base de plantes
  • le phytothérapeute est conventionné avec la mutuelle ou de l'un de ses réseaux de soins partenaires (Carte Blache, Santéclair, etc.).

De plus, il est bon de faire attention au remboursement des dépassements d'honoraires du médecin phytothérapeute qui sont monnaie courante et peuvent être de 15 à 20 € par visite. Prenez l'initiative d'appeler le praticien et posez-lui des questions sur le prix de la séance, le nombre de consultations prévues et la nature des médicaments prescrits ; puis, faites une comparaison de mutuelles en ligne pour choisir celle qui rembourse au mieux ce type de restes à charge.

Dans le cas où le mot « naturopathie » est absent du tableau des garanties de la mutuelle santé, la mention d'un remboursement pour les naturopathes suffit. En effet, ces thérapeutes sont aussi habilités à pratiquer la médecine à base de plante et d'huiles essentielles.

Quant au remboursement des médicaments prescrits par le médecin phytothérapeute, il est effectué par les mutuelles sans nécessiter le recours à la sécurité sociale. Pour cela, des forfaits entre 40 et 100 €/an sont prévus ; ils peuvent servir lors d'acheter du Cimizen ou tout autre préparation ou complément alimentaire d'origine végétale.

Néanmoins, la consommation de remèdes phytothérapiques est confondue avec l'automédication dont la prise en charge partielle par les assureurs reste rare. La meilleure solution est de choisir une formule haut de gamme parmi celles des mutuelles pour le bien-être qui permettent de rembourser les remèdes à base de plantes préconisés par les médecins spécialisés.

Dans tous les cas, une mutuelle avec un remboursement médicament sans ordonnance reste à un tarif pas chère sur le comparateur « Mutuelles-pas-cheres.org ».

La phytothérapie est-elle une bonne médecine pour justifier son remboursement par la mutuelle ?

La phytothérapie a démontré son efficacité depuis l'antiquité. La médecine moderne confirme ses potentiels thérapeutiques par de nouveaux procédés. D'ailleurs dans le monde, la consommation des médicaments à base de plantes atteint 26,4 milliards d'euros et augmente de 11% chaque année ; d'où l'utilité d'incorporer les produits phytothérapeutiques parmi les substances pharmaceutiques remboursables. C'est déjà le cas avec les mutuelles et leurs garanties sont à comparer en ligne ; alors que la sécurité sociale persiste à refuser les médecines alternatives.

Dans cette conjoncture, de plus en plus de compagnies proposent des formules de mutuelles pour les médecines douces afin de rembourser aux plus près des frais réels, la phytothérapie et autres précédés médicaux naturels (luminothérapie, aromathérapie, naturopathie, etc.).

Néanmoins, l'efficacité des phytomédicaments cache leur dangerosité peu évoquée par les industriels qui les fabriquent et les distribuent.

Remboursement médicament phytothérapique et risque médical
Remboursement médicament phytothérapique et risque médical
Remboursement médicament phytothérapique et risque médical
Remboursement médicament phytothérapique et risque médical
Remboursement médicament phytothérapique et risque médical

Les citations ci-dessus démontrent qu’il est nécessaire d’éviter la prise des substances prescrites par le phytothérapeute à la légère. De ce fait, une question se pose :

La phytothérapie est-elle vraiment une médecine douce ?

Cette discipline est moins contraignante pour la santé dans la mesure où elle évite l’utilisation des molécules de synthèse difficiles à éliminer par le corps. Toutefois, sa douceur est comparable à celle des autres médecines conventionnelles, vu que toute prise de principes actifs induit à des changements dans le mode de fonctionnement de l’organisme. C’est la raison pour laquelle il est privilégié de consulter un médecin formé à cette pratique pour vous faire découvrir tous les bienfaits de la phytothérapie.

Article mis à jour le 07/12/2020 | Par Mutuelles-pas-cheres.org


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 3.7 sur 5 / note basée sur 11 avis
Ajouter un avis