Phytothérapie : son remboursement par la mutuelle santé nécessite-t-il une prescription médicale ?

Remboursement phytothérapie Devis comparatif - Remboursements de la naturopathie

La phytothérapie et son remboursement suscitent l'intérêt des assurés. Il est bon de savoir que cette médecine naturelle est remboursée par plusieurs mutuelles uniquement si elle est prescrite sur une ordonnance médicale.
Pour découvrir les plafond proposés par les assureurs, réalisez vos devis gratuits sur Mutuelles-Pas-Cheres.org .

Dans ce qui suit, découvrez plus d’explications sur les conditions du remboursement de la phytothérapeute.

Remboursement phytothérapie : comment être bien remboursé par votre mutuelle santé pas chère ?

Le remboursement élevé ou quasi-intégral des frais de la phytothérapie varie selon le niveau de garantie choisi par l'assuré.

La mutuelle rembourse les coûts des médicaments indiqués par le médecin et 30% du prix de la consultation (la sécurité sociale couvre les autres 70% comme pour tout praticien). Dans ces conditions, une couverture santé complémentaire à 100% suffit, tant que les produits phytothérapiques sont inclues dans ses fiches de garanties.

Toutefois, il est bon de faire attention au remboursement des dépassements d'honoraires qui sont monnaie courante chez les généralistes formés à cette médecine douce. Prenez l'initiative d'appeler votre phytothérapeute et posez-lui des questions sur le prix de la séance, le nombre de consultations prévues et la nature des médicaments prescrits, puis, faites une comparaison de mutuelles en ligne pour choisir celle qui rembourse au mieux ce type de restes à charge.

Les conditions mentionnées ci-dessus sont les mêmes pour avoir un remboursement complet pour les naturopathes , ostéopathes et chiropracteurs.

La phytothérapie est-elle une bonne médecine pour justifier son remboursement par la mutuelle ?

La phytothérapie a démontré son efficacité depuis l'antiquité. La médecine moderne confirme ses potentiels thérapeutiques par de nouveaux procédés. D'ailleurs dans le monde, la consommation des médicaments à base de plantes atteint 26,4 milliards d'euros et augmente de 11% chaque année ; d'où l'utilité d'incorporer les produits phytothérapeutiques parmi les substances pharmaceutiques remboursables. C'est déjà le cas avec les mutuelles et leurs garanties sont à comparer en ligne ; alors que la sécurité sociale persiste à refuser les médecines alternatives.

Néanmoins, l'efficacité de ces médicaments cache leur dangerosité peu évoquée par les industriels qui les fabriquent et les distribuent.

Les citations ci-dessus démontrent qu’il est nécessaire d’éviter la prise des substances prescrites par le phytothérapeute à la légère. De ce fait, une question se pose :

La phytothérapie est-elle vraiment une médecine douce ?

Cette discipline est moins contraignante pour la santé dans la mesure où elle évite l’utilisation des molécules de synthèse difficiles à éliminer par le corps. Toutefois, sa douceur est comparable à celle des autres médecines conventionnelles, vu que toute prise de principes actifs induit à des changements dans le mode de fonctionnement de l’organisme. C’est la raison pour laquelle il est privilégié de consulter un médecin formé à cette pratique pour vous faire découvrir tous les bienfaits de la phytothérapie.

Article mis à jour le 03/03/2016 | Par Mutuelles-pas-cheres.org


Phytothérapie remboursée: Les conditions pour en bénéficier Evaluation 5.0 sur 5 note basé sur 3 avis