Remboursement du chiropracteur par la mutuelle : quel plafond peut proposer une couverture santé partenaire ?

Remboursements chiropracteurs Comparez les remboursements

Plusieurs mutuelles santé partenaires prévoient le remboursement du chiropracteur jusqu'à des plafonds qui atteignent 400 €/an. De son côté, la sécurité sociale persiste à refuser la prise en charge de cette médecine non-conventionnelle.

Le choix d’une mutuelle pas chère et dédiée aux thérapies douces permet de rembourser les séances de chiropractie jusqu’à 30 fois sans laisser de restes à charge importants.

Dans la suite, vous présente une petite liste de compagnies avec des exemples de forfaits dédiés à cette médecine manuelle.

Remboursement chiropracteur : découvrez une liste de mutuelles spéciales chiropractie et leurs modes de couverture

Le comparateur propose dans le tableau ci-dessous une liste non exhaustive de mutuelles intéressantes pour rembourser les consultations du chiropracticien :

Les différents modes de remboursements de mutuelles

La liste ci-dessus permet d'avoir une idée sur les différents modes de se faire rembourser les frais du chiropracteur par une bonne mutuelle spéciale médecine douce :

  • Un forfait ou plafond annuel
  • Un montant en euros à chaque séance pour un nombre de fois défini
  • Un mixage entre les deux premières façons

Lequel de ses 3 modes est le plus conseillé aux assurés ?

Selon, une étude faite sur un échantillon de 1000 contrats santé établis auprès du courtier VERALIS, il s'avère que la majeure partie des adhérents préfère avoir une garantie « médecine parallèle » avec un plafond annuel. Ce dernier fixe dès la réalisation de devis un montant précis pour rembourser cette médecine douce.

Toutefois, « Mutuelles-Pas-Cheres.org » conseille toujours de prendre une mutuelle à effet immédiat ; cela dans le but d'être remboursé de toutes leurs séances de chiropractie.

Lequel dois-je choisir parmi les 3 modes de remboursement ?

Votre choix dépend du nombre de consultations (en général, 3 à 5 séances) et des tarifs du praticien qui varient selon sa notoriété et la région.

Il est aussi bon de prendre l’avis de votre chiropracteur ou son secrétaire avant la première consultation.

A vous de faire vos devis en ligne et de peser le pour et le contre de chaque mode de remboursement.

Chiropracteur : une réalité médicale et des remboursements paradoxaux

Choisir un chiropracteur, ou un ostéopathe remboursé nécessite une réflexion. En effet, la réalité du monde médicale crée une situation de paradoxe qui paraît flagrante à la vue du graphique suivant :

Salaires moyens des professionnels de la santé

Il est possible de constater que l'ostéopraticien atteint un revenu mensuel supérieur de 185 € à celui du chiropracticien. Pourtant, le premier voit son marché saturé avec une patientèle de moins de 2000 individus par patricien.

Cette situation s'explique par la préférence nette des français pour l'ostéopathie.

« Mutuelles-Pas-Cheres.org » diagnostique les principales raisons de ce dénigrement :

  • les généralistes proposent à leurs patients de recourir aux services d'un confrère.
  • la difficulté de trouver un chiropracteur expérimenté à proximité

D'un point de vue thérapeutique, la chiropractie a un domaine d'action plus large, par contre, plusieurs handicaps freinent son évolution en France :

  • la présence d'un seul institut de formation en France (ifec)
  • la jeunesse de la discipline par rapport à l'ostéopathie
  • le manque de médiatisation de ses bienfaits

Cette médecine qui est en plein essor dans les pays frontaliers est remboursable par plusieurs mutuelles partenaires au comparateur « Mutuelles-Pas-Cheres.org ».

Qu'attendez–vous pour les comparer.


Remboursement chiropracteur : combien propose une mutuelle santé ? Evaluation 5.0 sur 5 note basé sur 5 avis
Commentaires
 
Charli
Je me sens stupide de poser la question mais j’ai besoin de savoir.
La chiropractie est bien une sorte d’ostéopathie ? et si l’une est remboursée par ma mutuelle, l’autre l’ai aussi ?
Merci de me répondre car je n’ai pas envie de dépenser une fortune et ne pas être remboursé par la suite.
Répondre
 
Votre avis nous intéresse